Réincarnation

Soyez un ange, un démon ou un fier descendant de la lignée d'Abel ou Caïn.[Yaoï/Yuri/hentai]
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 rendez vous et catastrophe

Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:07

Abel avait fui la maison familiale. Il avait reçu une lettre qui avait fait bondir son coeur dans sa poitrine. Caïn voulait le voir. Il ignorait comment il avait réussi à lui faire parvenir cette lettre, mais il l'avait fait. Et le simple fait de savoir qu'il avait rendez vous avec celui qu'il aimait lui avait fait oublier toutes ses résolutions. Lui qui s'était promi à lui, à Dieu et à tout ceux qui le protégeaient qu'il resterait loin de Caïn, voilà qu'une simple lettre le mettait dans tout ses états et qu'il sautait par dessus le mur pour le retrouver.

Abel courru jusqu'à la forêt, le lieu du rendez vous. Il courrait si vite qu'il avait l'impression de voler. C'était si agréable. Il ne voulait pas s'arrêter pour souffler avant d'être devant Caïn. Son coeur battait si vite qu'il croyait qu'il allait exploser. Il était si heureux. D'ici quelques minutes, il serait dans les bras de celui qui avait réussi à prendre son coeur. Il ne voulait pas attendre.

Enfin, Abel arriva dans la forêt. Il marcha jusqu'à l'endroit précis où il devait rencontrer son amour. Il y arriva bien vite. Caïn n'était pas encore là. Il s'assit contre le tronc de l'arbre et attendit. Il arborait un magnifique sourire sur les lèvres. Il avait hâte de sentir les bras fort de son amour autour de lui et leurs lèvres collées l'une à l'autre. Il sentait qu'il ne pourrait pas attendre longtemps. Il voulait que Caïn arrive vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:18

Caïn quand à lui avait reussit à faire parvenir une lettre à son frère, son vraie frère, l'originel et irremplaçable...Il avait beaucoup pensé à lui, même si de son coté il était passé des bras des uns, aux bras des autres, se laissant toucher et embrasser par quiconque l'approchait....Il se le disait lui même qu'il était devenu un catin, mais au fond de lui, il savait que si il avait fait tout cela c'était bel et bien pour oublier sa rencontre avec Abel, mais rien n'y faisait il l'avait eu et l'avait toujours en tête....

Comme à chaque fois qu'il voulait se faire une soirée de beuverie intense, il sortit par les passages secrets du jardin de la demeure des Straüs...Mais cette fois ci il n'allait pas boire, ni se bourrer la gueule, cette nuit la il allait rencontrer son frère, une occasion qu'il avait longuement attendu...Il sortit donc, de son coté aussi il le fît au pas de course...La forêt était pas si loin que ça finalement...Et en arrivant il se retrouva directement derrière abel...

Il fît le moins de bruit possible...pour une fois il ne ressentait aucune douleur, ce qui voulait dire que son frère Abel nonplus n'en ressentait aucune...Il se fît silencieux, bien que sa respiration était quelque peu saccadée et alla directement se coller à Abel, l'enlaçant par la taille il lui déposa un léger baiser sur le cou et murmura...:

"mon amour...je ne pouvais plus tenir sans toi..."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:28

Abel, tranquillement assis au milieu des arbres, attendait l'arrivé de son frère. Il ne comprenait pas pouquoi c'était si longtemps. Mais en vérité, il était tellement impatient que les secondes devenaient des heures pour lui. il ne pouvait pas attendre. C'était comme un drogue. Il voulait que son frère soit là, près de lui. C'était un besoin. Il le voulait près de lui maintenant.

Abel ne se rendit pas tout de suite compte de la présence de Caïn dans son dos. La douleur ne le prévint pas, puisqu'il ne la ressentit pas. Il sursauta donc quand deux bras attrapèrent sa taille et un baiser attérit sur son cou. Puis il se détendit en entendant la voix de l'être tant aimé. Il se laissa aller contre lui et soupira de bonheur. Il avait tant rêvé de se laisser aller contre celui qu'il aimait sans souffrir d'une douleur déchirant son coeur. Mais oui, il ne souffrait pas. Il se retourna et sauta au cou de son aimé.


- Caïn ! Je t'aime. Tu m'as tellement manqué. Je n'ai jamais réussi à t'oublier malgré mes promesse envers les autres. je t'aime trop pour te chasser de mon esprit. Mon amour. Je t'aime tellement. Je veux rester avec toi. Je t'aime.

Abel répétait doucement qu'il l'aimait. Il ne voulait pas le lâcher. Pas après ce temps d'absence. Il voulait profiter du peu de temps qu'ils avaient pour graver dans sa mémoire ce moment d'intimité entre son frère et lui. Il ne voulait plus jamais l'oublier. Garder pour lui ce moment comme le plus beau trésor de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:37

Caïn était resté bien collé à son frère, savourant le son de son soupire de bien être...En l'entendant d'ailleurs il laissa un sourire s'afficher sur ses lévres, un sourire doux et tendre...Il était tout aussi heureux de revoir Abel...Même si il avait cru que ce moment n'allait pas pourvoir être possible, il l'avait crut mais finalement ils étaient à nouveau enssembles....

Il eu alors une absence mentale de quelques secondes, et pendant ce temps Abel se retourna et se jetta carrement sur Caïn qui, trop surpris comme pour réagir, tomba à la renverse sans pour autant lâcher son bien aimé...Il se mit à rire doucement, c'était agréable de voir à quel point il avait manqué à Abel...

"je t'aime aussi...tu m'as énormément manqué...moi nonplus je n'ai pas reussit à t'oublier...pendant tout ce temps, même si j'ai essayé, pour ton bien et le mien...Mais finalement Dieu à du accepter notre amour puisque je ne ressent aucune douleur...par contre je ne peux rester que peu de temps...le temps de gouter à tes lévres encore une fois...June passe dans la chambre chaque heure à peut prés pour s'assurer que j'y suis...Et même si j'ai provoqué une dispute pour le tenir éloigné de ma chambre...Il viendra quand même...mon amour....je t'aime...et je t'aimerais toujours..."

Aprés ces mots, Caïn posa ses lévres sur celles d'Abel pour se fondre en un doux baiser empli d'amour...Délicat...tendre...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:45

En sautant au cou de son amour, Abel avait provoqué leur chute. Mais cela ne sembla pas déranger Caïn qui ria un peu et lui répondit qu'il lui avait aussi manquéLe jeune homme était très heureux. C'est vrai, aucun des deux ne ressentait de douleur à être ainsi proche l'un de l'autre. Dieu avait il vraiment accepté leur amour ? Personnellement, il en doutait, mais il était trop heureux pour y penser. Il profitait de chaque seconde contre lui.

Abel se redressa doucement pour le regarder dans les yeux et l'entendit alors lui dire qu'il ne pourrait rester que le temps de goûter à ses lèvres. Il devait rentrer avant que son garde du corps ne rapplique dans sa chambre pour vérifier qu'il était bien là. Cela attrista le jeune homme, mais il sourit quand même. Il venait d'avoir l'un des plus beaux cadeaux, alors autant ne pas se plaindre et en profiter. D'ailleurs, Caïn venait l'embrasser. Il répondit jusqu'à ce qu'ils durent se séparer.


- Caïn, nous devons déjà nous séparer ? Je regrette tellement. Mais je t'aime et mon amour sera toujours tien. Promis.

Abel offrit un dernier baiser à son amour et se releva. Ils venaient de se revoir et déjà ils devaient se séparer. Ils se firent un dernier signe et le jeune homme reprit son chemin vers sa demeure. Lui aussi devait rentrer. Sinon il allait inquiéter le petit Tsu. Son adorable prince allait avoir peur sans lui. Il devait rentrer pour lui. Même si son amour appartenait à Caïn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:45

Ce que l’un et l’autre ignoraient à cet instant, était qu’ils n’étaient pas seuls, non. Caché dans les ombres d’un arbre, l’Archange épiait le couple en secret, cette rencontre interdite par Dieu et dont toute la hiérarchie divine et humaine était tenue au courant, ils savaient tous quoi faire au cas où la promesse était rompu.

Que croyaient ils ces deux jeunes imbéciles ? Que l’ont peut leurrer le Seigneur ? Duper la vigilance céleste ? Quelle arrogance…

Heinrich n’est là pour le moment qu’en observation, et il reste au secret de la végétation, il n’a pas l’intention de louper une seule seconde de cet échange, mais il se prépare à agir… leur destin est entre leur main, et la conséquence entre celle de l’Archange…

Pas un bruit, pas un murmure, silencieux et immobile, s’il se faisait repérer, tout serait fichu, mais au fond il espère qu’il se trompe, qu’il ne se passera pas ce qu’il imagine qu’il va se passer.
Heinrich espère au fond, qu’il n’aura pas, cette nuit, à faire couler le sang, même celui d’un enfant maudit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 17:53

Caïn était lui aussi attristé de devoir partir aussitôt...Alors il décida de rester un moment de plus...Avant même qu'Abel ne se reléve, il lui murmura quelques mots au creux de l'oreille, de façon douce, tout en frôlant l'oreille d'abel avec ses lévres légérement humides à cause du baiser...

"Abel...et si on s'unissait...demain...on se retrouvera ici...à la même heure, et je t'offrirais mon corps...m'offrirais tu le tient mon amour? nous unir serait la fin de la malédiction...du moins je le crois fermement..."

Il l'avait murmuré, mais un murmure dans cette forêt silencieuse pouvait vite être entendu par quelqu'un possédent les pouvoirs liés à la terre...Un ange vengeur n'aurait pas eut du mal à tout entendre ça c'était sûr...

Caïn et Abel s'étaient relevés...Et Caïn attendait une réponse à sa demande avant de laisser partir Abel...Puis il ajouta juste aprés cela en regardant Abel dans les yeux et cette fois sans le murmurer:

"et aprés notre union charnelle....Abel...Voudrais-tu....voudrais tu devenir mon époux...?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:02

Avant de pouvoir se relever, Abel entendit une question de la part de Caïn. Et cette question le rendit plus heureux que jamais. Il sautant encore plus au cou de son frère. Il sentait qu'il allait pleurer tellement il était heureux. Mais il se retint. Il se contenta de sourire. Il regarda son amour dans les yeux et l'embrassa.

- Demain, à la même heure, ici même, je te ferais don de mon corps. Je serais tiens mon amour. Je t'aime tellement. Je suis sûr que notre malédiction sera lever lorsque notre amour sera concrétisé.

Après cette réponse, ils se relevèrent et Abel profita d'une dernière étreinte de son frère. Caïn lui posa alors une autre question. Le plus jeune regarda son aîné dans les yeux, craignant de n'avoir mal entendu. Mais les yeux de son frère ne mentait pas. Cette fois, des larmes coulèrent des joues de Abel. Il passa ses bras autour du cou de Caïn et le serra fort.

- Caïn, j'ai dit que je serais tiens. Alors bien sûr que j'accepterais de t'épouser.

Ils s'embrassèrent une dernière fois et Abel se résigna à partir. D'un dernier signe de la main, il s'éloigna dans le but de rentrer, le coeur à moitié gros de quitter son amour, mais à moitié libre de savoir que demain ils s'uniraient. Il était tellement heureux. Il sentait que rien ne pourrait gâcher son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:11

Une fois l’enfant Aimé quitte les lieux, Heinrich sort de sa cachette pour s’approcher de Caïn. Il est imposant, plus que Caïn, il glisse la main dans la poche de son imper pour tirer un paquet de cigarette. Un péché dont il ne peut se priver depuis bien des années maintenant. Il allume la cigarette puis s’arrête devant sa « cible », il tente de sonder le cœur de « l’enfant », puis glisse le regard sur celui du Maudit.

Ainsi vous avez transgressé la règle… Pourquoi ?...

Sa voix est aussi douce que l’eau, mais aussi glaciale qu’une eau de fonte d’un glacier. Pour le moment, il ne veut que discuter, comprendre les réelles motivations de Caïn envers son frère, car même si l’un et l’autre trahissent leur promesse et Dieu, il peut au moins leur laisser une chance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:20

Caïn regarda son frère partir...Un sourire doux aux lévre, il s'aprétait déjà à partir quand un bruit de feuillages le fît se retourner...Ainsi quelqu'un les avait espionné pendant leur maigre rencontre ein? c'était plutôt...inattendu disons...En voyant que l'espion sortait un paquet de clopes, il fit de même sortant les siennes..D'un air froid, l'ange était peut être plus imposant que lui, mais la froideur de Caïn était légendairement connue...Il était froid seulement quand il le fallait...

Il sortit donc une clope, et la fît glisser entre ses lévres doucement avant de se la griller avec son zippo plus vieux que lui, et il posa alors son regard sur "l'inconnu"...

"c'est lui qui t'envoie n'est ce pas...? je me disait bien que c'était étrange de ne ressentir aucune douleur en me rapprochant ainsi de mon frère...je l'aime...Il m'aime et il sera entièrement à moi dés demain...Mais je suppose que demain rien n'arrivera pas vraie? ne t'attend pas à que je te dise que si tu me laisses en vie je n'irais plus le voir, ou ne croit pas que si tu me laisses vivre je ne reviendrais pas le chercher...tu serais bien naïf dans ces cas la...Il m'offre son corps et on se mariera...même si c'est un blasphéme...je le sais...et pas lui...Mais on s'aime et si il faut blasphémer pour être enssembles...je le ferais....Alors dégage...je dois rentrer chez moi..."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:31

Heinrich est patient, il ne se laisse pas submerger par le venin des démons, il n’en a cure, il réfléchit à tout cela, il essaie de déceler le mal dans cet amour, il cherche à comprendre, plissant les yeux, il sait pourquoi Caïn a été maudit.

Vous voulez vous unir ? Parfait, tu attireras la colère de Dieu sur lui, tu vas le corrompre, le maudire à son tour, c’est cela que tu cherches ? Et ensuite ? Tu t’offriras encore à d’autres ? Et s’il le fait ? Comment réagiras tu ? Que feras tu pour le petit prince ? Tu sais, le petit ange qui lui est officiellement lié ? Tu devrais y renoncer, tu ne le veux que par orgueil, tu es jaloux de l’amour qu’il a de Dieu, tu envies sa vie… Tu n’as aucune intention louable envers lui, tu ne cherches qu’à le corrompre pour qu’il ai la même vie que toi… tu es un danger pour lui… Si tu l’aimes vraiment, reste en dehors de sa vie, laisse le pur, son cœur n’est pas encore assombrit…


Heinrich ne se laisse pas impressionner, il ne cherche pas non plus a impressionner visiblement, juste à faire son boulot, ni plus, ni moins, et s’il peut y arriver sans sortir les armes, c’est encore mieux n’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:39

Caïn se mit carrément à rire au nez de l'ange...Lui qui croyait tout savoir sur Caïn et qui croyait connaître le coeur et l'âme de Caïn peut être impures oui...peut être qu'en ce moment on aurait dit que Caïn allait réagir comme l'ange disait...L'ange avait l'air de le croire dur comme fer mais il se trompait...

"si je peux être dans les bras de mon frère alors pourquoi irais je dans les bras d'un autre...?et puis si lui il le faisait je ne pourrais en aucun cas lui en vouloir, puisqu'avant notre union j'aurais fait de même en essayant de l'oublier...jamais tu entends...? j'amais je ne le laisserait...je le ferais mien...on sera unis pendant l'acte....je serais en lui...et pour en finir sa semence couvrira nos torses pendant que la mienne ira au plus profond de lui...et ni toi ni dieu pourrais nous en empêcher...dans cette forêt demain les arbres entendront nos gémissements de plaisir...et plus tard, il deviendra mon mari...si tu veux dire que je vais le souiller ne te gêne pas...peut être que oui il deviendra comme moi à force de m'aimer...le noir ne peut pas redevenir blanc, mais le blanc peut devenir noir...(made in moi même cette phrase xD)...."

Il était entrain de finir sa clope....Ses yeux, son regard froid toujours posés sur l'ange...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 18:53

Un petit claquement de langue, et il jette écrase le mégot de cigarette entre les doigts, ça brûle ? Et alors, il ne va pas souiller les lieux avec un mégot tout de même, il serait presque un partisan écolo mais tout ange qui se respecte devrait l’être XD bref…

Encore un silence, encore une réflexion, il a le temps, son regard sur Caïn n’est pas froid ni haineux, au contraire il essaie encore de lui trouver une excuse, quelque chose qui puisse entrer en faveur de lui pour qu’il ne commette pas ce dont il n’a pas envie, mais les chances se minimisent petit à petit…

Et plus il parle, plus sa décision se concrétise…


Tu es fou… tu ne toucheras pas Abel, ni demain, ni jamais… Je sais très bien ce qui m’attend, mais peut-être que mon geste sera approuvé, puisque j’empêche une véritable hérésie… es tu prêt à passer de l’autre côté ?

La main de l’archange glisse jusqu’à la ceinture, sous l’imper, pour saisir la garde du tanto qu’il porte sur lui. Un petit coup sec pour la retirer du fourreau, Heinrich ne respire pas le bonheur face à ce qu’il doit faire, mais il n’hésitera pas, cette fois il a une bonne raison, et plus rien ne le fera changer d’avis, sauf peut-être Dieu lui-même…

Une dernière volonté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 19:02

Caïn savait que ce qu'ils voulaient faire était une énorme hérésie et une preuve de démence de sa part sans doute...Il avait su dés qu'il avait proposé ces deux choses à son frère qu'il allait mourir, mais il voulait mourir en ayant en tête une dernière et merveilleuse image ...Celle de son frère entrain de sourire...Et entrain de pleurer de joie..C'est pourquoi à ce moment même, un doux sourire vint s'installer sur les lévres de Caïn, qui était prêt à accepter sa mort...

"quand tu m'auras "poignardé"...mon dernier souhait serait de recevoir un baiser...si je saigne au moment de la mort et que tu m'embrasses...Alors ne néttoie pas le sang de ton visage...."

Lentement aprés avoir lui même écrasé son mégot sur la paume de sa main, il se rapprocha de l'ange...se collant à lui il se mit légérement sur la pointe des pieds pour aller lui murmurer au creux de l'oreille le texte suivant:

" "Allons dans les champs"

Caïn s'étant vu refuser ses offrandes, il tua son jeune frère Abel.

" Caïn n'entends-tu pas le sang de ton frère qui crie de sous la terre jusqu'a moi? tu seras maudit pour avoir souillé la terre de sang, tu seras condamné à errer éternellement"

-Mais d'autres vont certainement vouloir me tuer, dit caïn

"Caïn, pour que personne ne puisse jamais te tuer, je proclame que, si quelqu'un te fait du mal, tu seras vengé sept fois"

Caïn fut marqué d'un signe et devint vagabond..."

Juste quand il formula ceci...la marque sur son cou, signe de qu'il n'était plu le protégé de dieu pendant cet instant, se mit à disparaître...ce qui voulait dire que l'ange avait la permission de dieu pour faire ce qu'il devait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 19:28

Il ne frappe pas encore, il laisse le temps à Caïn de se préparer, de toute façon le coup sera porté, alors il peut bien attendre quelques secondes.
Le sourire de Caïn l’intrigue quelque peu, il ne sait ce qu’il passe par la tête du jeune homme mais il sait reconnaître les différents sourires, et celui là n’est pas si mauvais, au contraire.
Il écoute la requête de Caïn, ce qui lui fait hausser un sourcil et une légère grimace de dégoût, furtive, décidément il a des goûts malsains…


Je ne comprends pas vraiment ce souhait mais si telle est ta dernière volonté…

La raison de cette demande lui échappe, il sait qu’en quelque sorte c’est un piège, mais il se doit d’honorer les dernières volontés. Il vient glisser un bras dans le dos de Caïn pour le maintenir contre lui tout en citant quelques passages de circonstances et qui ont peut-être un sens caché…

"Reçue à ce moment de passage vers le Père, la communion au Corps et au sang de Christ a une signification et une importance particulières. Elle est semence de vie éternelle et puissance de résurrection... "

"Je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi. "

"Le moment de mon départ approche. J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais, la couronne de justice m'est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement."

"La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'oeuvre du Malin. Bénit soit-il l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes car il est le gardien et la providence des enfants qui se sont égarés. J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les impies qui pourchassent et anéantissent les brebis de Dieu, et tu sauras pourquoi mon nom est l'Eternel quand s'abattra sur toi la vengeance du Tout Puissant... "


Il glisse le regard dans celui de Caïn, puis il murmure un "Je suis désolé" avant de glisser la lame d’un coup vif et sec dans la chair du jeune homme, il sait que c’est assez douloureux, il n’aime pas torturer… Il appose ensuite ses lèvres sur celles de Caïn, l’Archange a été touché par les citations de la Malédiction, mais aussi par l’Amour qu’il porte à son frère. Heinrich se nourrit en quelque sorte du dernier souffle de sa victime, il le garde contre lui jusqu’à la dernière seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 19:47

Caïn le regarda jusqu'a la dernière seconde son regard était rivé vers cet ange...Du bout des doigts, il lui caressa doucement la joue...Toujours ce sourire encré sur ses lévres comme si de tomber dans l'oublie ne lui faisait pas peur...Il écouta une dernière fois des phrases déjà entendues des miliers de fois, sans cesser de caresser avec douceur la joue de l'ange....Car Caïn était doux, tendre au fond de lui même et ne voulait pas quitter cette vie en étant un être ignoble et dénoué de sentiments...

Des images de ses êtres chers vinrent le tenailler mentalement...Kaido..le seul qui vers la fin il avait aimé en le rendant heureux et en effaçant toute haine de son coeur avait reussit a établir un lien puissant avec lui...June qui devait être entrain de souffrir en ce moment même puisque la mélancolie prenait place dans le coeur de Caïn...Loïc...Caïnan...Même Gabriel le domestique vint s'installer dans ses pensées les plus profondes...

"On meurt à chaque seconde...
la vie en un soupir...
je t'offre mon dernier moment de paix...."

Caïn posa ses lévres contre le menton de l'ange...Toujours en lui caressant la joue...Une seule et unique larme vint rompre cette douce mélancolie et harmonie pour glisser en silence sur le visage de l'ancien enfant maudit, mais malgrés cela, ce joli sourire, son dernier ne quitte pas son visage....Même son regard semble briller d'une lueur de pardon...

Il sent alors la lame transpercer sa poitrine pour enfin atteindre son coeur...Caïn gémit ses derniers mots, qui prouvent qu'au fond il n'était qu'un enfant sans chance qui avait accepté son sort dés le début...Il murmura alors, avant de recevoir son dernier baiser, bien que sur le coin de sa bouche, le sang coulait lentement déjà:

"je t'aime toi...qui daignes...enfin...me délivrer de mon triste sort..."

Il sentit alors les lévres de l'ange se poser sur les siennes...il le caressait toujours, et malgrés la douleur il lui rendit son baiser le plus longtemps possible avec une tendresse et douceur inouïes et inimaginables...Petit à petit, le souffle de Caïn s'estompait, pour ne devenir plu qu'un ancien murmure formant part des bruits du passé...Sa main cessa tout mouvement...retombant lentement pour en finir par être un simple poids mort...

Plus rien.....

Plus de douleur....

Ni de haine....

Ni de trestesse....

Juste le gout de ce dernier baiser encré sur ses lévres...un gout sucré, et à la fois salé par le sang....Combien d'années tarderait l'âme de Caïn pour retrouver un autre corps et revenir...?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 20:10

Abel rentrait paisiblement chez lui. Il était heureux. Demain, il s'unirait à l'homme qu'il aimait et il pourrait alors vivre dans la joie pour toujours. C'est à cela qu'il pensait. Il ne s'imaginait même pas qu'en ce moment préci, Caïn vivait ses derniers instants. Lui ne pensait qu'à leur bonheur prochain. Il se disait que plus rien ne pourrait briser leur bonheur. Mais au moment même ou il pensait cela, une douleur immense lui transperça le coeur. Il ne comprit pas, mais d'instinct, il se retourna vers la forêt.

- Caïn...

Abel murmura le bom de son aimé avant de se mettre à courir vers le lieu où il avait eu lieu leur rendez vous. Il courrait aussi vite qu'il le pouvait. Désormais il savait que cette atroce douleur au coeur était du à quelque chose arrivé à son amour. Et quand il arriva là où il avait eu son renez vous, ce fut pour voir un ange poser le corps sans vie de celui qu'il aimait. Pendant un moment, rien ne sembla bouger. Même le vent semblait s'être tu. Puis, une tristesse infinie envahi le jeune homme.

- Caïn.

Abel sembla se réveiller et il courru jusqu'au corps tant aimé. Il tomba à genoux à ses côtés et laissa alors libre cours à ses larmes. Il se mit à appeller l'être qu'il aimait, espérant le voir ouvrir les yeux une dernière fois. Il ne voulait pas le voir mourir. Abattu, le jeune homme s'allongea à ses côtés et posa sa tête sur son épaule, continuant de pleurer.

- Caïn... pourquoi ? Pourquoi ? C'est injuste. Caïn, toi qui m'as tué autrefois, voilà que l'on t'enlève la vie parce que tu m'as aimé. Caïn, pardonnes moi. J'aurais du être là pour empêcher cela. Je t'aime. Je t'aimerais toujours. Mon coeur est tiens Caïn.

Abel acheva ses paroles en posant ses lèvres sur celle de son amour qui commençait déjà à perdre sa chaleur. Il se tourna vers l'ange coupable de sa mort et se jeta sur lui avec la force du désespoir. Il n'était pas assez fort pour le faire basculer ni pour lui faire mal, mais il se mit à cogner sur son torse tout en pleurant et en criant.

- Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Pourquoi ? Cette question tournait en boucle dans sa tête. Pourquoi Dieu était il ainsi sans coeur. Epuisé et anéanti, Abel ne tarda pas à tomber à genoux devant l'ange, sans force. Il ne bougea plus et se contenta de pleurer la mort de l'être qu'il aimait le plus au monde. La seule personne qui avait pris son coeur. Caïn, son frère maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich Augsburg
Assassin de l'enfant maudit
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Dim 20 Mai - 20:32

Il ferme les yeux, les gestes de Caïn le perturbent vraiment plus qu’il ne l’aurait imaginé. Il savait Caïn un enfant débauché et pourrit de luxure, mais il l’avait peut-être lui-même mal jugé… Il commence à avoir des doutes, des doutes assez immenses pour un Archange…

Caïn agit il ainsi par manipulation ? Même au moment de la mort ? Ou Dieu a-t-il fait exécuté Caïn par pure jalousie ?... Non, il ne veut même pas imaginer telle éventualité… Pourtant, Caïn est si doux, Hein le glacier, qui ne se laisse jamais toucher, se retrouve dans le doute.
Puis les paroles, les baisers, les caresses de Caïn, soit Dieu s’est planté sur toute la ligne, soit Caïn est réellement un démon de la tentation, oh non, Hein n’éprouve aucune attirance, aucune excitation pour Caïn, non, à cet instant, Hein éprouve de la compassion, de la douleur, et une forme d’amour, lui qui est si intouchable émotionnellement, une larme vient chuter sur le visage inanimé de Caïn. Il ferme les yeux, le serrant contre lui pour ses derniers instants, le visage inexpressif, d’autres larmes rejoignent leurs jumelles sur le visage, le cou et les lèvres du défunt. Un murmure…


Moi aussi… Toi à qui j’ai pris la vie… Repose en paix, Enfant Maudit…

Une fois le corps sans vie, Hein le dépose doucement sur le sol… Il ne retire pas la lame, et il se relève, laissant ainsi Abel venir pleurer sur la dépouille de son frère.
Il ne l’en empêche pas, déjà la mort de l’être aimé est une douleur, alors l’empêcher de lui dire adieu serait impardonnable, c’est ainsi qu’il pense, Hein…
Il baisse le regard sur l’échange silencieux des deux êtres, il s’en voudrait presque de troubler cette intimité, ces adieux, mais il est lui, l’assassin, et ne se dérobera pas, il doit ramener Abel chez lui.

Il comprend très bien la douleur et la colère d’Abel, et il ne bouge pas lorsque celui-ci se jette sur lui pour lui faire comprendre la douleur qu’il ressent.
Il le laisse frapper, il ne ressent pas grand-chose de ces coups, puis il baisse les yeux sur l’enfant Aimé, et s’agenouille en face de lui, pour le prendre dans ses bras. Il dépose ensuite ses lèvres sur celles d’Abel, il a encore le goût et le sang de Caïn, et il rend à Abel ce que Caïn lui a donné, comme une sorte d’échange, tant pis si Abel n’accepte pas et ne comprends pas, pour Hein c’est comme être juste un messager, puis il rompt le baiser pour le soulever et le porter.


Je suis désolé, je n’avais pas le choix, il était un danger pour vous… Dieu vous aime… Il vous protège, et ne voulais pas que vous soyez souillé par le Maudit…

Un dernier regard pour la dépouille, et déjà il s’éloigne pour ramener Abel en sécurité… Hein n’a pas le cœur très léger en cet instant, mais il a fait son devoir, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Himitsu
L'enfant aimé de Dieu
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Lun 21 Mai - 8:44

Abel pleurait la mort de son aimé. Lui qui avait cru trouver le bonheur, voilà qu'on le lui enlevait encore. Et de la pire des façons. Le corps sans vie de Caïn gisait à deux pas de lui. Il s'était jeté sur l'ange responsable de la mort de celui qu'il aimait, mais son désespoir était telle qu'il n'avait pas la force de lui faire du mal. Il s'écroula même sur le sol, épuisé et sans force. Il avait demandé pourquoi et il eu la réponse.

Hein s'approcha de lui et lui dit qu'il avait fait cela pour le protéger. Parce que Dieu l'aimait et qu'il fallait éviter qu'il soit souillé. Blessé plus que tout, Abel ne répondit pas et se laissa faire quand l'ange le pris dans ses bras pour l'embrasser. Bizarrement, il eut l'impression que c'était Caïn qui l'embrassait. Les lèvres de l'assassin avait le même goût que celle de son amour. C'était comme si Caïn lui dédié un dernier baiser par delà la mort.

Quand le baiser fut rompu, Abel se retrouva dans les bras de Hein. Celui ci sembla alors l'emmener loin de la dépouille de son aimé. Le jeune homme se laissa complètement faire. Il était déconnecté de la réalité. Il souffrait tellement qu'il ne faisait plus attention à ce qui l'entourait. Il ne pensait qu'à son frère et son coeur était maintenant en miette. Dieu l'aimé ? Alors pourquoi avait il fait assassiner la seule personne qu'il aimait ? Abel n'avait plus confiance.


- Dieu ne m'aime pas. Et je ne l'aime plus.

Abel n'en dit pas d'avantage et se laissa ramener chez lui.

[tu peux poursuivre à la résidence des Himitsu si tu veux. Ou alors on reste ici. comme tu le sens.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn Straüs
L'enfant maudit/ Marqué par Dieu
avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : dans mon domaine...
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Lun 21 Mai - 8:49

[continuez à la résidence^^ maintenant faut que quelqu'un d'autre arrive et trouve le corps de Caïn et moi je sais qui sa va être et pas vouuuuuuuusss nanannéreuuh *xD*]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reincarnation.goodbb.net
Kaido Straüs
Fils adoptif d'Elric/ l'enfant jaloux
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Lun 21 Mai - 11:01

Kaido marchait dans la forêt, aussi froid et droit que sa dignité bafouée le lui permettait. En apparence, rien ne semblait différer de son attitude habituelle, mais un observateur attentif aurait facilement pu déceler une certaine inquiétude, doublée d’une nervosité qui le poussait à jeter des regards furtifs autour de lui.

Lors de leur soirée au bar, Caïn lui avait dit qu’ils avaient peut être noué un lien. Un lien qui lui permettrait de savoir quand il allait mal… Peut être était ce pour ça qu’un mauvais pressentiment l’avait poussé à sortir de sa demeure et à se diriger vers la forêt. Il sentait qu’il n’allait pas bien, mais alors pas bien du tout. Ses mèches brunes étaient collées à son front par la sueur, et il avançait de plus en plus vite, luttant pour ne pas courir. Il était guidé par son seul instinct, il avait entendu des voix en arrivant, mais elles s’étaient éteintes dans le lointain, le laissant seul dans la végétation qui semblait comme morte.

Pas un oiseau, pas un animal. Kaido en aurait presque eu peur. Il avançait à présent au pas de course.

Au bout d’un moment, il entraperçut enfin quelque chose… Ou plutôt sentit. Une odeur entêtante, qui vous prend à la gorge et donne envie de vomir à certains. Cette odeur qui l’écoeurait profondément depuis qu’il s’était crevé l’œil droit.

L’odeur du sang.

Ses craintes étaient fondées. Kaido n’avait aucune idée de qui il allait trouver là, mais il s’en fichait complètement, du moment que Caïn était sain et sauf… C’est alors qu’il déboucha devant un corps étendu sur le sol, une dague, si c’en était bien une, plantée dans la poitrine. Les yeux du jeune homme s’écarquillèrent de surprise, et il ne lui fallut pas bien longtemps pour reconnaître l’identité du cadavre qui reposait là, allongé sur le sol.

Tout d’abord, il voulut ouvrir la bouche, parler, mais ses cordes vocales semblaient avoir cédé sous la violence du choc, du moins momentanément. Alors il resta là, statufié par le spectacle.

Il y a des façons très dignes d’exprimer son chagrin face à la dépouille de l’être aimé. Tomber à genoux, évanoui peut être. Rester droit et stoïque, sans courber le dos face à la douleur. S’approcher sans y croire et caresser la joue déjà froide du corps sans vie. Et puis d’autres plus extrémistes, mais tout aussi admirables. Se jeter sur l’être aimé et se suicider sur son corps, imitant par là une quelconque figure antique, peut être Hermione sur la dépouille de Pyrrhus, ou bien Juliette sur Roméo. Quelque chose du genre. Aller trouver l’assassin et lui faire payer son crime, avant de revenir voir le cadavre, pour lui offrir en sacrifice le cœur de son meurtrier. Bref, il y avait beaucoup de moyens plutôt classes pour montrer son chagrin et sa douleur.

A croire que Kaido n’en connaissait aucune, ou alors ne voyait pas l’utilité d’être digne dans une telle situation. Car le cri inhumain, le hurlement horrifié qui sortit de sa bouche ne correspondait à aucune des propositions notées ci-dessus.

Le hurlement se répercuta dans les alentours, chassant les derniers oiseaux qui s’y trouvaient encore. Ce cri tout sauf humain, qui refusait de s’éteindre, emplissant l’atmosphère de toute la douleur et de toute la rage qu’il ressentait. Et puis finalement, le son mourut petit à petit, la forêt redevint silencieuse autour de lui.

Kaido avait envie de pleurer, de hurler sa rage et son désespoir, de recommencer ce qu’il venait de faire. Un Flash ne lui en laissa pas le temps, le plongeant directement dans le brouillard.

L’héritier Straüs se retourna, regarda autour de lui, avant de voir arriver cette silhouette qu’il connaissait si bien à présent… Un archange, dont les ailes ensanglantées frottaient le sol à sa suite. Abbadon.

Kaido serra les poings et se retint de lui hurler sa haine, sa rage et son désespoir à la figure. Qu’en avait il donc à faire, de leur combat intemporel ? Il voulait juste… Caïn… Là, l’intensité de son chagrin le prit à la gorge, succédant à la colère et l’empêchant ainsi de parler.

Abbadon agita doucement les lèvres, et bien qu’aucun son n’en sorte, Kaido comprenait parfaitement ce que lui expliquait l’archange de l’apocalypse. Comment ressusciter Caïn. Comment ramener son frère à la vie. Comme déconnecté, il écouta sans dire un mot, observant cet ange ensanglanté qu’il trouvait si beau.

Pourtant, quand le flash disparut, Kaido fut brutalement ramené à la réalité, face au cadavre de son frère. Il avança doucement, s’agenouilla, et lui posa sa main sur la joue, parlant aussi doucement qu’il le pouvait.


« Tu dors, Caïn ? Dis moi qui t’a fait ça… Dis moi, que je puisse lui faire payer cette cicatrice… »

Il agrippa alors le pommeau de la dague et l’arracha, avant de ranger l’arme encore tâchée de sang à sa propre ceinture. Abbadon lui avait indiqué l’assassin. Un ange… Un ange, réincarnation d’un autre archange, avait tué son frère, son Caïn, son aimé. Heinrich Augsburg, réincarnation de Jehudiel, allait payer pour son crime.

Lentement, Kaido se releva, soulevant doucement le corps de son cadet dans ses bras, comme si c’était une chose excessivement précieuse, et regarda autour de lui. Il était l’héritier des Straüs, et avec la mort momentanée, car il comptait bien le ramener, de Caïn, il avait les pleins pouvoirs. C’était décidé. Il allait déclarer la guerre aux anges.

Il allait déclencher une guerre, par amour, pour l’amour et le souvenir de Caïn Straüs. Et nul ne l’en empêcherait.

Kaido se dirigea vers la sortie de la forêt, tenant tendrement la tête de son frère contre sa poitrine. Il allait laver la mort de son frère dans un bain de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Asho
Démon Gardien/majordome de Caïn
avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Près de lui à jamais
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   Lun 21 Mai - 11:04

June errait sous les abres, angoissé. Cain lui avait raconté une étrange histoire avant qu'ils aillent se coucher, et il avait préféré vérifier que ce n'était pas trop grave. Après tout, on ne savait jamais. Mais lorsqu'il était revenu... Son maitre n'était plus là. Quelque chose se cassa au fond de son esprit, mais il n'en tint pas compte. Peut etre... peut etre avait il voulu sortir simplement, profiter de la nuit sans l'avoir avec lui... Il ne put retenir une grimace.

Il était monté à la bibliothèque pour lire, l'esprit tourmenté. Mais il était trop inquiet, trop triste aussi. Il était sorti pour essayer de le trouver. Qu'il lui explique, verifier qu'il n'avait rien... Il ne l'avait trouvé nulle part en ville, dans aucun des endroits qu'ils frequentaient, ni meme le reste. Il avait fait deux fois le tour du parc, pour finir par s'engouffrer dans la forêt. Mais il n'avait pas fait deux pas qu'une douleur atroce remonta du creux de son ventre, ancienne plaie dont il ne se souvenait pas, remontant ses entrailles et s'insinuant dans chaque nerf, chaque parcelle de son corps.

June avait l'impression de bruler de l'interieur, sa vision se troubla. Il s'appuya contre un arbre, haletant. Ca faisait mal... Il crispa ses mains sur son ventre, les yeux clos. Il devait se redresser, il devait aider Cain, c'était important... Une nouvelle vague de douleur le submergea, violemment, embrasant sonc corps. Il perdit connaissance, son corps glissant le long du tronc et s'affaissant au sol.

Il le voyait... Cain, étendu, du sang au coin de ses lèvres pâles... un ange qui le tenait dans ses bras, la mort qui l'enlevait... Un violent soubresaut souleva son corps tandis que tout son esprit hurlait, éperdu de tristesse et de douleur, le nom de celui qu'il aimait tant et qu'il ne pouvait plus sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rendez vous et catastrophe   

Revenir en haut Aller en bas
 
rendez vous et catastrophe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» rendez vous avec la geneticienne de mon hospital
» Rendez-vous parent d'élève.
» RENDEZ VOUS A PREVOIR
» Votre 1er rendez vous avec votre chirurgien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réincarnation :: La ville :: Forêt-
Sauter vers: